Un forum convivial reservé aux fans de pokemon!
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sola Emeyer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Célosia
Champion d'arène
Champion d'arène
avatar

Messages : 340
Points : 433
Réputation : 13
Date d'inscription : 29/06/2010
Age : 19
Localisation : A Oliville, où je déjeune avec Jasmine

Feuille de personnage
Code ami:
Avertissements: 0

MessageSujet: Sola Emeyer   Mer 30 Juin - 16:43

Pour commencer, ce n'est pas vraiment une histoire sur Pokémon, mais j'aimerai vous la faire partager.
Elle se passe sur une autre planète où les humais ont émigré, fuyant la terre agonisante.Ces memes humains, repartant de zéro,ont construit une utopie.Mais cet équilibre est fragile...

1
Prologue

-« Écoute, d’habitude je ne fais pas ça, mais tu es différente »

C’est ce que m’avait dit Layfat, mon professeur de magie, à la fin de mes études. J’avais 19 ans.

-« Cet été. recommença-t-elle Cet été, si tu le souhaites, je pourrais t’enseigner ce que je n’atteindrait jamais avec d’autres que toi
-Les niveau sup.???m’écriait-je.
-C’est plus qu’exceptionnel,tu sais. C’est la première fois que je le fait, et en 1800 ans à peine un demi millier de génies de la magie ont fait cela.

Il était évident de ce que j’allait faire cet été.



Cela devait faire une semaine que j’était seule avec Layfat, maintenant, et cette semaine m’apprit plus que ces quatre années au Lycée de magie d’Alacarine. J’allait me préparer à un énième entraînement lorsque Layfat débarqua dans le salon du cottage qu’elle possédait dans la campagne Alacarinoise.

-« Aujourd’hui pas d’entraînement, la chaleur ne fait pas bon ménage avec l’électricité. m’imposa-t-elle.
-C’est vrai qu’il fait chaud »

Quelle remarque idiote!

-« Il y a un lac au fond de ma propriété, m’informa Layfat. Aujourd’hui nous allons y passer l’après midi, d’accord?

Il est difficile de dire non à cette femme

-« Tu sais nager, au moins? me demanda-t-elle.
-Bien sur! » fit-je d’un ton faussement offusqué

Quelques minutes plus tard, chargée d’un sac à dos et des rollers aux pieds, je filais sur le chemin menant au point d’eau. Je suivais Layfat qui me menait à un sous-bois planté de mûriers. L’ambiance, bien que le soleil soit à son zénith, était étouffée et ombragée. Et le lac, niché dans une verdure veloutée, éclaboussait les environs de ses éclats verts. Une petite merveille de nature et de lumière. Layfat me regardait avec amusement pendant qu’elle déballait le pique-nique. Elle m’invita à commencer à manger; je mourrais de faim et ne me fit pas prier. Je me rendit compte que je commençait à tisser des liens avec l’auteur de ce que j’avais mangé. Était-ce maintenant une amie? Ou encore mon professeur? Quoi qu’il en soit, cela ne m’empêcha pas de finir rapidement mon déjeuner.
En début d’après-midi, il faisait un cagnard pas possible. J’aida Layfat à installer les chaises pliantes à l’ombre du saule pleureur, mais même ici il faisait chaud. Un temps propice aux discussions.

-« Depuis une semaine, je t’enseigne la technique de la magie electrive adaptée à toi, évidemment. »

Là, elle posa sa tête sur ses mains.

-« Mais la technique a beau améliorer, ce n’est jamais elle qui te rendras plus forte. Tu comprends? C’est la continuité. dit-elle d’un ton syllabin. Vis la magie, ne l’arrache pas. Prends-la, accepte-la, laisse-la couler. Toujours.
-On ne nous a jamais dit ça , au Lycée!
-Oh…C’est l’Académie… Elle veut toujours tout contrôler, et a jugé que cette dimension de la magie est « inenseignable »!
-Mais c’est complètement débile! m’écriait-je.
-Je suis d’accord avec toi, d’autant plus que c’est la dimension magique la plus profonde et puissante. Mais maintenant tu le sais, non? C’est à toi de tracer ton chemin là-bas. »

Que répondre à ça?

-«Et si on allait se baigner? déclara-t-elle joyeusement.
-Tu sautes encore du coq à l’âne! Lui reprochait-je gentiment. Mais ne t’inquiete pas, je viens.

Quelques minutes plus tard, j’enfilais mon bikini et j’extirpais ma serviette de mon sac exigu. Layfat m’attendait, les pieds dans l’eau et une serviette sur les épaules.

-« Au fait, à quelle guilde voudrais-tu entrer?La Water Liberty est très bien,tu sais… fit Layfat.
-Oui mais…soupirais-je en m’approchant du lac. J’aimerais entrer à la …

Je ne pus finir ma phrase. Layfat venait de retirer sa serviette. Et sur son omoplate gauche…

-« Vous êtes à la Red Factory?!! »

Sous le coup de la surprise, j’avais recommencé à la vouvoyer. Layfat se retourna lentement, comme pour marquer ce qu’elle allait faire ou dire. Ce fut ce qu’elle allait dire.

-« Tu veux entrer à la Red Factory? »



-«Tu est officiellement admise, Sola Emeyer electri Red Factory!annonça Calmina, la maître de la Red Factory.

C’est certainement le plus beau jour de ma vie (pour l’instant): le rêve que je poursuis depuis mes dix ans venait de se réaliser. Presque toutes mes amies sont là pour l’évènement : Alyxe, ma voisine et amie d’enfance, Mira, que j’ai connu au Lycée, pareil pour Lussy. Kyla ne pouvait pas se libérer (ce qui est difficile lorsqu’on est impératrice) et Ivem…Ah, Ivem…Désolée, je m’égare.
Calmina m’a dit que si je faisais mes preuves, j’irai rapidement dans le cercle très fermé des High-Questers, c’est-à-dire les meilleurs. Mais, las des explications ennuyeuses, l’heure est à la fête est à l’euphorie.

-« Sola, s’il te plait, tout le monde attend ton discours, me glissa Ashelle, la serveuse de la guilde (en fait, elle s’occupe du quotidien de la Red Factory). Dis ce qui te passe par la tête! »

Sur ces recommandations, je me dirigea vers l’estrade et empoignas le micro.

-« Merci!!!commençais-je de façon tonitruante. Merci à Layfat, qui m’a permis de parcourir les véritables arcanes des pouvoirs et d’entrer ici! Merci à Alyxe, qui m’a donné en premier le goût de la magie! Merci à Mira et Lussy, pour m’avoir accompagné pendant ces années au Lycée! Merci à Kyla qui m’a encouragée à persister dans cette voie! Merci à ma famille qui me l’a permis! Mais surtout, j’aimerais m’adresser à celui qui m’est indispensable et qui est avec moi depuis quasiment trois ans: Ivem.

Et je continuait à suspendre mon auditoire de mes mots jusque ma voix fut rauque.


-« Tu es à la Red Factory, toi aussi? fit une inconnue à la guilde.
-Euh…oui…
-Alors, enchantée! Moi c’est Lisera, je suis une magicienne de la lumière. Je ne suis pas encire High-Quester, mais ça ne saurait tarder. Je ne sais pas pourquoi, mais je sens que l’on va bien s’entendre, toutes les deux! »
Ainsi commença notre amitié.

1 semaine plus tard, nous formions un groupe.
1 mois plus tard, on commençait à nous appeler Solisera
1 trimestre plus tard, nous sommes promues toutes les deux au rang d’High-Quester.

Finalement, nous ne sommes pas si différentes. C’est peut-être ce qui nous a rapproché. Lisera est blond très clair, quasi blanc. Elle s’attache les cheveux en une queue de cheval très haute qui cascade jusqu’à ses fesses. On dit que les yeux sont la fenêtre de l’âme, et cela semble se vérifier pour Lisera. Ils sont bleus comme de l’eau de roche, bordés de cils incroyables. Pour souligner sa pâleur de fille du nord, elle se dessinait chaque matin une minuscule étoile en dessous de chaque œil. Sa bouche était petite et fine, soulignée par un gloss clair; elle complétait parfaitement l’harmonie de son visage.
Quant à son corps, il en découlait une grâce sereine. Le tout était plus qu’harmonieux: son nez un peu long se muait en ode à la pureté de ses iris, ses pommettes trop hautes faisait ressortir ses étoiles. Quant à moi…je vais essayer d’être objective.
Je ne suis pas (trop) mal proportionnée. Mes les cheveux, les cheveux…Un vrai paillasson!!!Rêches, cassants, indisciplinés et en plus… ils me grattent. L’horreur!!! Mais ça s’améliore, donc je pense que c’est l’adolescence qui est à l’origine de cette apocalypse capillaire. Si j’y passe du temps le matin, j’arrive à quelque chose d’acceptable. Inutile de penser à les lisser ou les boucler. Heureusement, mes yeux sauvent un peu la mise. Ils sont émeraude quasi surnaturel, grands et en amande. Malheureusement, je n’ai pas les cils pas possible de Lisera. Mon nez n’est ni en trompette ni crochu, ni trop long, ni trop court, mais il est trop fin à mon goût. Quant à ma bouche, rien à dire dessus. Elle est dans la moyenne.
Ah!!! J’allai oublier les vêtements (on ne va pas se balader sans quand même).
Lisera porte la plupart du temps un petit top avec des lanières de soie croisées au dessus du décolleté, un pantalon large en toile de jean grise, retenu par une grosse ceinture à boucle. Par-dessus, elle met le plus gros de l’année un manteau léger ouvert où est brodée en grand au dos la marque de la Red Factory. Lisera est fière d’être à la guilde et elle le montre. Quant à ses chaussures, ce sont des sandales en corde à semelle compensée en bois.
Passons à moi, voulez-vous?
En général, je met une tunique (c’est mon vêtement préféré: j’ai une étagère entière de tuniques de différentes couleurs et formes dans mon dressing), accompagnée d’un pantacourt léger et de ballerines assorties à mon vêtement fétiche. Lorsqu’il fait frais, je sors une veste satinée. C’est bon, vous arrivez à vous faire un tableau de Solisera, les deux amies High-Questers de la Red Factory? Nous ne sommes pas les seules, mais nous sommes uniques par notre amitié fusionnelle.
J’aime la Red Factory, son ambiance, ses magiciens. Même si Ivem est à la Water Liberty, je ne pourrais y être mieux qu’ici.
Les quêtes se suivent mais ne se ressemblent pas. Avec Lisera, nous nous sommes spécialisées dans la destruction de Dungeon Drainers. Ce sont des concentrations de roche magique qui, en remontant depuis le centre de la planète, dégénèrent en matière anti-magie et deviennent dangereuses pour les mages alentours. Le nom de Dungeon Drainer vient du lieu où on a trouvé cette concentration la première fois. Ah, paramètre important, plus il y a de magiciens, plus il y a de Dungeon Drainer. Solisera n’est pas prête de chômer.

Et ainsi passèrent quatre années.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark-Link
Admin
Admin
avatar

Messages : 186
Points : 372
Réputation : 10
Date d'inscription : 06/06/2010
Age : 18

Feuille de personnage
Code ami:
Avertissements: 0

MessageSujet: Re: Sola Emeyer   Mer 30 Juin - 17:49

bon début
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boromir
Dresseur débutant
Dresseur débutant
avatar

Messages : 81
Points : 154
Réputation : 0
Date d'inscription : 30/05/2010
Age : 20
Localisation : Nantes (Loire Atlantique 44)

Feuille de personnage
Code ami: 3093-5877-5950
Avertissements: 0

MessageSujet: Re: Sola Emeyer   Jeu 1 Juil - 14:39

Dark-Arceus a écrit:
bon début

Quoi non mais je rêve de lire un petit"Bon début"...

Pour moi c'est une très bonne histoire et j'ai hâte de lire la suite. Continue comme ça c'est très bien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aligatueur Fan
Champion d'arène
Champion d'arène
avatar

Messages : 375
Points : 375
Réputation : 3
Date d'inscription : 18/06/2010
Age : 19
Localisation : Au mont argente en train de me demander si je dois utiliser une master balle pour Sulfura

Feuille de personnage
Code ami: 511367080925
Avertissements: 0

MessageSujet: Re: Sola Emeyer   Sam 3 Juil - 13:19

Oouuaaah ! T doue en ecriture
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Célosia
Champion d'arène
Champion d'arène
avatar

Messages : 340
Points : 433
Réputation : 13
Date d'inscription : 29/06/2010
Age : 19
Localisation : A Oliville, où je déjeune avec Jasmine

Feuille de personnage
Code ami:
Avertissements: 0

MessageSujet: Re: Sola Emeyer   Lun 19 Juil - 18:08

Voila la suite.J'ai été en vacances et j'ai la flemme de recopier mon histoire à l'ordinateur, donc ca a mis un peu de temps...Désolée.

2
Red Factory

-« Voila mon passe. fis-je à la réceptionniste de la plateforme d’entraînement (entre les guildaires, on l’appelle Bouledogue).
-Et le mien. rebondit Lisera
-Vos marques! grommela Bouledogue

Je retirai ma veste et me retourna. Ma marque, coupée par la bretelle de mon éternelle tunique, discrète sur mon omoplate gauche (pas sur l’os, hein!) fut approuvée par la réceptionniste. En effet, si les mages métamorphes peuvent se transformer en n’importe qui, il est impossible de copier une marque de guilde. Et comme seuls les guildaires ont le droit d’entrer…Pendant ce temps, Lisera remontât sa manche et montra son poignet à Bouledogue.

-« C’est bon ». grogna-t-elle

Bouledogue leva le rideau condamnent l’entrée à la salle. Lisera partit se changer, mais pas moi. Ne croyez pas que je ne m’entraîne pas, hein! C’est que Lisera est une magicienne active, c’est-à-dire que sa magie ne se contrôle pas qu’avec son esprit, mais aussi avec son corps. Ainsi, lorsqu’elle utilise son sort d’épée de lumière, elle est obligée de la manier. Tandis que moi, je suis une magicienne passive, seul mon mental commande, ce qui ne m’empêche pas de développer certains tics.
Je me dirige vers la plateforme d’entraînement, qui est à moitié sur le fleuve. Le dôme plat au-dessus de ma tête lui confère un coté aérien; il est en verre transparent, entrecroisé de barres d’aigue-marine. Une plateforme en phase avec sa ville, entre terre, fleuve et ciel.

-C’est bon. Tu es prête? Me lança Lisera une fois changée.
-Ouaip.aquiescai-je.Et si on s’entraînait afin de combiner ton alfange de lumière et mon Electrocut?
-Bah, je voyait ça plutôt comme un footing tranquille avant de faire une quête UP (utilité publique)
-Réflexion faite, moi non plus je n’ai pas envie de me dépenser ce matin. Mais sinon, que dirait-tu de tester le nouveau bar à salade rue Brasserlick après l’UP? Proposai-je.
-No problem, mais pour y aller, il faut faire cette UP en question. Et on fait un footing magique avant l’UP!

Lisera commença à s‘échauffer les articulations du poignet, du coude et du cou.

-Alfange de lumière!murmura-t-elle.

Autour de son poignet, les rayons du soleil matinal se concentrèrent. Au milieu de sa paume se matérialisa un pommeau, puis une garde, et la lame apparut, tranchant de lumière pure. Son arme blanche à la main, elle appela un ennemi virtuel qui vint immédiatement .Aujourd’hui, c’était le malfrat à la mitraillette. Moi, pas de préparatifs dans ce genre; je commençai à faire le vide, car, bien que ma magie soit puissante, sans concentration, elle ne sert à rien. Une fois cette concentration acquise, je joignis mes mains. Des petites étincelles parcouraient, folâtres mes artères pour se rejoindre dans mes ongles (il faut que j’arrête de les ronger, d’ailleurs). J’écartais mes mains, et de mes doigts partait un arc électrique.

-Flexion!ordonnai-je. Extension!Séparation!500 volts!

Comme je l’ai demandé, mon arc électrique se tendit, ondula et se brisa. Entre mes mains, un nouvel arc, plus intense, plus létal, apparut.
Lisera se déchaînait de son côté. Elle plongea et finit son adversaire fictif en une avalanche de coups étincelants. Une fois que l’hologramme, elle se retourna vers moi, qui avais fini depuis une petite minute.

-Ah…ça est, je me sens d’attaque!fit-je.
- Encore une belle journée qui se profile!
-Je rentre à la guilde en attendant que tu te changes et je vais voir les quêtes UP, ok?

Et je partit, laissant Lisera à la plateforme. Je remontrai ma marque à Bouledogue (Ah!La sécurité) et put sortir.

-Sola!m’interpella un voix.

Hé oui, Sola, c’est mon nom, et je suis franchement désolée de ne pas vous l’avoir dit plus tôt…Désolée, désolée, désolée!!!Quoi qu’il en soit, je me retournai.

-Ivem!Que vient-tu faire ici? Demandai-je.

Ivem, je l’ai rencontré en maternelle, et cela fait 8 ans que nous sommes ensembles, de mes 15 ans jusqu’au jour où le destin ne voudra plus nous laisser tranquille.

-Bah, comme d’habitude à une plateforme, je vais m’entraîner!blagua Ivem.
-Oh, oui, bien sur, ma question était bête! Mais sinon, tu as trouvé une quête? Lui demandai-je.
-Je n’ai pas encore regardé, et toi? Un Dungeon Drainer?
-Non, aujourd’hui je me repose, si je trouve une quête UP je la fait. Bon je te laisse, ce n’est pas comme ça que mon compte en banque se remplit!

Je courut pour rattraper mon bus (presque personne n’a de voiture ici. Elles coûtent très cher, sont encombrantes …alors nous les avons peu à peu abandonnées au profit du train magnétique et du bus.)passa mon titre de transport et me dirigea vers l’arrière du véhicule. Lisera prendra le prochain.
Le bus s’ébranla. Sous mes yeux défilait un cortège de tours modernes, de bâtisses charmantes, de parcs parfaitement entretenus…L’avenue Red Factory, abritant la guilde antonyme, fut le lieu où je m’arrêtai
Le siège de la Red Factory était un bâtiment de style Tudor en deux parties;la première regroupait les petites annonces, la salle de conférence et le bar, la deuxième était découpée en appartements,donnés aux High-Questers lors de la promotion. Ce qui fait que moi aussi, j’en ai un. Lisera habite juste à l’appart adjacent.
Je poussai la porte de bois sombre menant à la grande salle, celle regroupant le bar et les petites annonces. Ashelle astiquait des verres en même temps qu’elle regardait les factures

-B’jour.lui lançai-je
-Oh, salut Sola!Comment tu vas?
-Bien, comme toujours.

Je regardais les fiches de quête, sur le mur comme un patchwork de papier. Ici, il n’y a que les quêtes normales (histoire que les guildaires non H-Q ne prennent pas de quêtes trop dures). Pour les Dungeon Drainers et compagnie, il faut s’adresser à Ashelle.
J’eu beau scruter le mur, pas de quêtes UP à faire en duo. Pour m’en assurer, je demande à Ashelle. Sa réponse est négative. Tant pis…il faut bien que je paye mon assurance, alors je prends une mission qui consiste à augmenter la tension de l’éclairage public du quartier de la gare. Lisera se débrouillera.
Et je partis faire ma quête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr_patator
Maitre de la ligue
Maitre de la ligue
avatar

Messages : 534
Points : 627
Réputation : -12
Date d'inscription : 11/07/2010

MessageSujet: Re: Sola Emeyer   Lun 19 Juil - 21:02

J'ai lus et j'adore t'es doué pour l'écriture et les formations de phrases
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
suicune légendaire
Maitre de la ligue
Maitre de la ligue
avatar

Messages : 484
Points : 627
Réputation : 1
Date d'inscription : 08/07/2010
Age : 21

Feuille de personnage
Code ami:
Avertissements: 1

MessageSujet: Re: Sola Emeyer   Mar 20 Juil - 13:04

j'aime bien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aligatueur Fan
Champion d'arène
Champion d'arène
avatar

Messages : 375
Points : 375
Réputation : 3
Date d'inscription : 18/06/2010
Age : 19
Localisation : Au mont argente en train de me demander si je dois utiliser une master balle pour Sulfura

Feuille de personnage
Code ami: 511367080925
Avertissements: 0

MessageSujet: Re: Sola Emeyer   Mer 21 Juil - 1:38

Tu est plus doue que moi en redaction ca c est sur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
suicune légendaire
Maitre de la ligue
Maitre de la ligue
avatar

Messages : 484
Points : 627
Réputation : 1
Date d'inscription : 08/07/2010
Age : 21

Feuille de personnage
Code ami:
Avertissements: 1

MessageSujet: Re: Sola Emeyer   Mer 21 Juil - 22:25

Aligatueur Fan a écrit:
Tu est plus doue que moi en redaction ca c est sur

t'es plus doué que moi aussi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aligatueur Fan
Champion d'arène
Champion d'arène
avatar

Messages : 375
Points : 375
Réputation : 3
Date d'inscription : 18/06/2010
Age : 19
Localisation : Au mont argente en train de me demander si je dois utiliser une master balle pour Sulfura

Feuille de personnage
Code ami: 511367080925
Avertissements: 0

MessageSujet: Re: Sola Emeyer   Jeu 22 Juil - 0:26

Ouais je confirme a quand lae prochains episodes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Célosia
Champion d'arène
Champion d'arène
avatar

Messages : 340
Points : 433
Réputation : 13
Date d'inscription : 29/06/2010
Age : 19
Localisation : A Oliville, où je déjeune avec Jasmine

Feuille de personnage
Code ami:
Avertissements: 0

MessageSujet: Re: Sola Emeyer   Sam 24 Juil - 17:08

Voila le troisieme chapitre:

3
An High-Quest

-Solisera!nous héla Ashelle.

Elle posa une feuille sur le coin de bar où je m’appliquait à croquer la salle. Je ne suis pas très douée, d’ailleurs.
Je levais la tête de mon dessin pour examiner ce que me tendait Ashelle. Lisera s’approcha et s’exclama :

-Ça tombe bien! Qu’en dit-tu, Sola?
-Au boulot! Un Dungeon Drainer nous attend!

Enfin quelque chose d’un peu plus pétillant que des quêtes UP! Je commençait à m’ennuyer.

Quelques minutes plus tard, je montait dans un train en direction d’Ormenta, là où se trouvait le Dungeon Drainer. Lisera, en face de moi, jouait au flipper sur son néo écran tandis que je sortit mon portable. Ma sœur venait de m’envoyer un message: « Eu mention prometteuse^^! »  « Félicitations!lui répondit-je. Continue comme ça!J »

Je vous explique: la mention prometteuse est l’une des mentions que l’on peut obtenir à l’école secondaire, section spécialisée magie. Sur 100 points: en dessous de 50 points: à sérieusement améliorer; de 50 à 60 points: encouragements; de 60 à 70: compliments; de 70 à 80: bon travail; de 80 à 100: prometteur(se).
Ça serai tellement chouette que Solstice soit guildaires elle aussi. Mais cependant, elle à annoncé ces vœux comme candidate à la Evening Queen.



-Bon, hé ben voilà. fit Lisera en désignant un entrepôt désaffecté.

L’enseigne d’une grande marque de surgelés, décrépite, montait la garde depuis la tôle où il était accroché. Sur un panneau à l’entrée du hangar, il était écrit: « Destruction prochaine » en grosses lettres capitales. J’arrachait le scotch condamnant l’entrée. La vague annihilatrice de magie se fit de plus en plus sentir. De Lisera et moi s’échappait un flot pailleté. La plupart des mages, s’ils seraient ici, s’évanouirait en trois minutes et mourraient en 10 minutes. Mais nous sommes des spécialistes des Dungeons Drainers entraînées à supporter la perte d’énergie vitale.

Je fis un pas dans la bâtisse industrielle. Des lambeaux de tissu gris pendouillait au plafond. La poussière déposée sur les caisses vermoulues conférait à l’endroit une ambiance sinistre.

-Bon…soupirait-je.

Lisera, pour réchauffer l’ambiance qui était descendue au zéro absolu, créa une sphère lumineuse qui vint darder ses rayons depuis sa paume. Accompagnée de cette lueur dorée, nous descendîmes dans le sous-sol de l’entrepôt . Ce sous-sol, tout aussi abandonné que son étage supérieur avait le sol fendillé en son centre. J’arrachait le lino autour de ces failles, découvrant une boule de roche disgracieuse et inégale, comme une tumeur, aspirant inexorablement ma magie.

Lisera fit apparaître son épée de lumière, tranchant de photons. Quant à moi, toute l’électricité s’accumulait dans mon corps. La boule, avide de fluide magique, s’extirpa de sa gangue de terre et fonça à toute allure vers moi.

-Maintenant!criai-je.

La destruction de ce Dungeon Drainer commença. La décharge fatale sortit de mes doigts; frappa le caillou et s’infiltra parmi les aspérités de la roche pour en atteindre le cœur. Et Lisera, avec son épée, virevoltait, arrachant des bouts minéraux s’évanouissant dans un léger grésillement. Alors que les volts bridaient la puissance annihilatrice, je joignit mes mains et les écartait brusquement. Mon arc électrique, puissant, létal,prêt au combat, s’inflexa sans que j’ai le besoin de dire l’ordre. Quand ma volonté est bien plus forte que son pouvoir, il s’incline sans que j’ai le besoin de le brider de quelconque façon. Lisera me jeta un coup d’œil, et, d’un accord implicite, nous décidâmes du plan. Lisera transforma son épée de lumière en une sphère. De mon coté, mon arc se détendit pour frapper le Dungeon Drainer, puis pour ligoter étroitement ce dernier. La masse maléfique était comme étouffée, prête à capituler. Mais ça ne suffit pas.
Lisera bondit, sa lumière dans la paume, vers le minéral. Elle colla sa main sur la pierre et cette dernière, ne pouvant plus résister, implosa en propre et due forme.
Du souffle libéré par la destruction du Dungeon Drainer s’échappait des paillettes dorées. La magie de ceux exposés à son aspiration. Bien évidemment, une partie de ces paillettes réintégra mon corps et celui de Lisera.
Cette dernière s’arrangea les cheveux avant de déclarer:

-221e Dungeon Drainer bousillé!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aligatueur Fan
Champion d'arène
Champion d'arène
avatar

Messages : 375
Points : 375
Réputation : 3
Date d'inscription : 18/06/2010
Age : 19
Localisation : Au mont argente en train de me demander si je dois utiliser une master balle pour Sulfura

Feuille de personnage
Code ami: 511367080925
Avertissements: 0

MessageSujet: Re: Sola Emeyer   Sam 24 Juil - 17:20

Waaoooooooouuuh !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Célosia
Champion d'arène
Champion d'arène
avatar

Messages : 340
Points : 433
Réputation : 13
Date d'inscription : 29/06/2010
Age : 19
Localisation : A Oliville, où je déjeune avec Jasmine

Feuille de personnage
Code ami:
Avertissements: 0

MessageSujet: Re: Sola Emeyer   Mer 25 Aoû - 14:08

En raison d' un problème d' Internet sur mon ordi ou je copie sola,je ne pourrais pas poster de chapitres avant que tout revienne dans l ordre...je poste pour l instant sur ipad(dit plutôt que tu as la flemme!.. Nan, c est pas vrai!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sola Emeyer   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sola Emeyer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [ANIME] - Sola -
» Sola
» [Japan Exclusive] Pullip Sola
» Bateau solaire
» Elisa sur SérieLive, Allo Ciné...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
pokemoniwa :: Espace communautaire :: Fanarts et fanfics. :: Fanfics-
Sauter vers: