Un forum convivial reservé aux fans de pokemon!
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Zelda:Lélu des Ombres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Dark-Link
Admin
Admin
avatar

Messages : 186
Points : 372
Réputation : 10
Date d'inscription : 06/06/2010
Age : 19

Feuille de personnage
Code ami:
Avertissements: 0

MessageSujet: Zelda:Lélu des Ombres    Dim 4 Juil - 23:10

Ses pas un histoire sur les pokémons mais je veut la partager ^^

Zelda:L'élu des Ombres

Prologue : Les sept jours du héros
Un air de fête avait envahi toutes les cités d'Hyrule. En effet, le
royaume fêtait l'anniversaire d'un des événements les plus importants
de l'histoire d'Hyrule : la victoire du Guerrier Légendaire, un jeune
homme nommé Link, sur Ganondorf, un sorcier malfaisant, ancien
conseiller du roi, qui cherchait à conquérir cette terre. Bien que le
plan de Ganondorf ait réussi, Link le défia dans la tour qu'il avait
fait construire sur les ruines de l'ancien château d'Hyrule, et, au
terme d'une bataille qui, dit-on, dura une semaine entière, le jeune
héros eut l'avantage et Ganondorf fut enfermé dans une prison magique
érigée par les sages : le Sceau Sacré, dans laquelle il est encore
aujourd'hui.
N'était pas Hylien celui qui ignorait cette histoire, racontée tant de
fois. Et depuis cette date, tous les ans était organisée une fête en
l'honneur de ce héros qui avait sauvé Hyrule. Cette fête, afin de
rappeler la légende, durait sept jours entiers, d'où son nom : Les sept jours du Héros,
durant laquelle chaque jour, un peuple d'Hyrule faisait une offrande à
celui qui avait sauvé leur pays. Ainsi, chaque année, le Héros du
Temps, comme on l'avait surnommé, recevait un présent des Kokiris le
premier jour, des Gorons le deuxième, puis des Zoras, des Hyliens, des
Mojos, et, au sixième jour de la fête, des Gerudos. Le dernier jour,
les sages, en compagnie du héros en personne, racontaient l'épopée du
jeune homme au peuple, réuni autour de l'Arbre Mojo, l'arbre sacré des
Kokiris : c'était en effet à cet endroit que l'histoire avait commencé.
La victoire de Link datait d'il y a trois ans, et le royaume renaissait
peu à peu de ses cendres : le château d'Hyrule et la place du marché
avaient été reconstruits, l'Arbre Mojo avait été guéri et toute la
magie de Ganondorf s'était dissipée : la glace du royaume des Zoras
avait fondu, le Mont du péril s'était rendormi et tous les autres
effets néfastes avaient disparu...


Chapitre 1 : Rêves et visions
C'est donc dans une ambiance festive que commença les sept jours.
Comme le voulait la tradition, le peuple devait se rassembler dans le
village Kokiri, où Link avait élu domicile, pour la cérémonie des
offrandes. Le héros vivait dans une cabane en bois, ce qui avait choqué
la plupart des habitants lors de la première fête, qui pensait qu'il
vivait au château. Mais, malgré les nombreuses demandes de la famille
royale, Link refusa de s'y installer, préférant continuer sa vie dans
ce lieu qu'il avait trop longtemps délaissé pour sa quête.
Link ne supportait pas cette fête, qu'il jugeait stupide. Il n'avait
pas sauvé Hyrule pour être récompensé. Chaque année il faisait part de
son agacement au Roi, mais ce dernier faisait la sourde oreille : il
était normal que le héros soit récompensé pour avoir sauvé son royaume.
La fête allait commencer : Link devait se préparer pour la cérémonie.
Il enfila sa tunique, mit ses gants, son bonnet et ses bottes : la
tradition voulait qu'il soit habillé de la même manière que lors de son
combat contre le Mal. Il entendait de sa cabane le peuple qui
l'attendait au pied de l'arbre dans lequel il avait construit son
logis. Il mit son épée dans son fourreau et sortit.
A peine dehors, le peuple, en le voyant, se mit à l'applaudir. Certains
criaient, d'autres sautaient et la fanfare jouait l'hymne des Kokiris :
le Chant de Saria. Link descendit de sa cabane et rejoignit le peuple
kokiri, placé devant la foule, pour récupérer leur cadeau. Ils lui
avaient offert une branche mojo ensorcelée : c'était un bâton mojo qui,
une fois allumé, ne se consumait jamais. Link les remercia et, après un
petit discours, s'isola le reste de la journée. Il n'était pas d'humeur
à faire la fête. Quelque chose le tracassait. En effet, la veille, il
avait fait un rêve étrange : il voyait une silhouette qui l'appelait
dans un murmure, puis il se réveillait en sueur...
Les jours se suivaient et se ressemblaient : chaque fois il devait
reproduire le même scénario. Les Gorons lui avait offert une centaine
de flèches enchantées, dont les pointes étaient taillées dans une
pierre indestructible et pointues à l'extrême (Link se perça d'ailleurs
le doigt en le posant sur la pointe pour la tester, ce qui apporta au
peuple goron le courroux de toutes les autres races pour la journée).
Ces flèches avaient la particularité de revenir dans leur carquois
lorsque celui-ci était vide. Les Zoras lui avaient donné des bottes
palmées, qui lui permettaient de nager aussi vite qu'eux, les Hyliens
lui avaient fait cadeau d'une armure intégrale très souple pouvant
résister à n'importe quelle attaque (ce qui fit rigoler les Kokiris :
pour eux Link était déjà insensible à n'importe quelle attaque !), les
Mojos lui avaient cédé une graine qui, une fois plantée, permettait de
faire pousser en quelques secondes une plante mojo entièrement à ses
ordres et les Gerudos lui avaient offert une tunique lui permettant de
se rendre presque invisible (on distinguait quand même un vague flou
quand il bougeait).
Mais si les jours se ressemblaient, il en était de même pour les nuits
: le rêve de Link recommençait à chaque nuit, mais la silhouette
devenait de plus en plus nette. Jusqu'à la nuit du sixième jour, où il
reconnut le visage et la voix de l'ombre qui l'appelait : c'était
Ganondorf.
La vision qu'il avait eue de Ganondorf l'horrifia. Cela faisait
peut-être trois ans, mais il se souvenait de son ennemi comme s'il
l'avait vu ces derniers jours. Rapidement, il se leva et, le coeur
battant à tout rompre, décida d'aller chercher conseil auprès de
l'Arbre Mojo. C'était la nuit, mais de nombreuses cabanes étaient
encore allumées, et de la musique sortait de toutes les fenêtres. Link
marcha en direction du chemin menant à l'arbre sacré. Le jour
commençait à se lever et bientôt toutes les tribus d'Hyrule allaient
venir au pied de l'Arbre Mojo pour écouter la légende. Il accéléra le
pas. Une fois arrivé devant l'arbre, Link se rendit compte que ce
dernier ne dormait pas :
- Approche Link. Je t'attendais, dit-il de sa voix grave et puissante. Tu as toi aussi ressenti cette puissance cette nuit ?
- En effet... Cela fait une semaine que je vois, impuissant, le mal
sortir de l'ombre. Je ne savais quel ennemi combattre... jusqu'à cette
nuit. Maître Mojo... Ganondorf revient. C'est son image qui m'est
apparue.
- En es-tu sûr, jeune Hylien ?
- Aussi sûr que l'est mon dévouement pour mon roi.
A ce moment-là, les sages entrèrent dans le bosquet, coupant ainsi leur
conversation, afin de se préparer pour raconter la légende. Link allait
prendre la parole, mais il fut coupé par l'Arbre Mojo :
- Mes amis, l'heure est grave. Nous avons la certitude que ce que nous
redoutions va se réaliser. Chers sages, Ganondorf va se libérer de sa
prison sacrée, et recommencera ses vils projets.
Il y eut un silence, comme si chacun avait besoin d'un temps pour assimiler les paroles de l'arbre. Saria prit l'initiative :
- Comment en êtes-vous si sûr ?
- Jeune Kokiri. Mettrais-tu en doute la parole de l'Elu ? Dois-je te rappeler qui il est ?
Link, gêné, se sentit rougir. Tant de confiance le faisait douter. Que
se passerait-il s'il avait tort et que cette vision n'était qu'un
cauchemar dû à la fête ? Il vit Saria ouvrir la bouche pour répondre...
puis regarda Link et la referma en baissant les yeux, comme pour
s'excuser. Ce fut Impa qui prit la parole :
- Nous devons retourner au sanctuaire afin d'empêcher ce drame. Il faut absolument...
Mais elle fut coupée par les cris du peuple arrivant, excité d'entendre
la légende. Entendre le peuple s'amuser tandis qu'il se jouait
peut-être la survie d'Hyrule réconforta légèrement Link et il reprit
confiance. Mais en écoutant mieux, Link fut frappé d'horreur. Ce
n'était pas des cris de joie qu'il entendait... mais des cris de
panique. L'épée à la main, Link prit la direction du village en
courant, sous l'oeil des sages qui, eux aussi, avaient compris.


Dernière édition par Dark-Arceus le Jeu 15 Juil - 22:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sombre
Admin
Admin
avatar

Messages : 312
Points : 526
Réputation : 14
Date d'inscription : 23/05/2010

Feuille de personnage
Code ami:
Avertissements: 0

MessageSujet: Re: Zelda:Lélu des Ombres    Mer 7 Juil - 18:02

Tres bonne histoire avec tres peu de fautes!

_________________


Soyez actif sur pokemoniwa =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoniwa.forumactif.org
Xx-LaTiOs-xX
Dresseur confirmé
Dresseur confirmé


Messages : 286
Points : 471
Réputation : 11
Date d'inscription : 06/07/2010
Age : 19
Localisation : Sur le forum en train de répondre dans ma boutique

Feuille de personnage
Code ami: 3738~6645~6579
Avertissements: 0

MessageSujet: Zelda l'élu ddes ombres   Jeu 8 Juil - 8:15

super
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark-Link
Admin
Admin
avatar

Messages : 186
Points : 372
Réputation : 10
Date d'inscription : 06/06/2010
Age : 19

Feuille de personnage
Code ami:
Avertissements: 0

MessageSujet: Re: Zelda:Lélu des Ombres    Jeu 8 Juil - 12:05

voila la suite




Chapitre 2 : Les Ombres
Arrivé dans le village, Link eut la confirmation de ses craintes. En
effet, les Kokiris présents étaient poursuivis par des ombres aux yeux
rouges. Et plus précisément par leurs ombres, qui n'étaient plus à
leurs pieds. Certains Kokiris tentaient de se battre contre leurs
homologues sombres, mais se battre contre soi n'est jamais une tache
aisée. Heureusement, seuls les Kokiris étaient présents à cette
heure-ci, il n'y avait que leurs ombres. Pris d'un doute, Link baissa
les yeux... et se rendit compte avec effroi que son ombre aussi avait
disparu. Tandis que les sages partaient en direction de la sortie pour
prévenir les autres peuples de ne pas se rendre chez les Kokiris, Link
décida de prendre part au combat.
Link aida d'abord le chef du village, Mido, qui se battait tant bien
que mal avec son lance-pierres. Son ombre en avait aussi un, mais
visait beaucoup mieux. Link s'interposa entre les deux combattants et
fonça vers l'ombre, l'épée en avant. Il allait toucher le Mido sombre
en plein coeur, quand l'ombre d'un jeune Kokiri s'interposa, et préféra
mourir pour laisser vivre l'ombre qui était apparemment leur chef. Link
s'aperçut alors que les ombres avaient abandonné leurs homologues pour
s'occuper de celui qui avait menacé leur leader - en l'occurrence lui.
Certaines lui lançaient des pierres, qu'il arrêta aisément grâce à son
bouclier, d'autres essayaient de lui sauter à la gorge, où elles
rencontraient son épée. Tandis que ses compagnons de guerre tentaient
d'immobiliser Link, le Mido Sombre sortit de sa poche une épée courte,
qui ressemblait assez à un couteau. Link, trop occupé contre les
autres, n'avait rien vu. Il bondissait en direction des reflets
sombres, les pourfendant grâce à son épée. Il grimpait sur les toits
grâce à son grappin, et décocha quelques flèches gorons, qui
s'avéraient réellement efficaces. Les ombres vaincues revenaient aux
pieds de leurs propriétaires initiaux. Mais Link avait beau frapper,
esquiver, bondir et tirer des flèches, chaque image noire détruite
était remplacée par une autre. Malgré ses efforts, il fut submergé par
cette armée noire, et bientôt il fut désarmé et immobilisé par ce flot
d'ennemis. Link vit le Mido Sombre courir vers lui, son couteau pointé
en avant, visant son coeur. Link, ne pouvait plus bouger, tenu par cinq
ombres, et vit sa fin approcher. Ainsi, lui, celui que les autres
avaient surnommé le héros du temps, lui qui avait vaincu des hordes de
monstres, des tribus de brigands et bien d'autres encore, allait
mourir, vaincu par des ombres de Kokiris... Il allait se résigner quand
soudain, une ombre, apparemment cachée sur le toit du magasin kokiri,
bondit de sa cachette et se plaça entre les deux et, d'un coup d'épée,
fit reculer l'agresseur. Puis elle se retourna et, grâce à de nombreux
coups d'épée, se débarrassa des entités qui tenaient encore fermement
Link. L'ombre alliée récupéra l'épée de Légende, et la rendit à son
propriétaire, qui eut alors le choc de sa vie : c'était son ombre qui
l'avait sauvé. Il se releva et observa son étrange allié qui fonçait
dans l'armée sombre pour la décimer. Link, après s'être remis de ses
émotions, fit la même chose.
Face à deux Link, les ombres furent vite anéanties. Le combat terminé,
Link emmena son homologue noir dans sa cabane : il préférait
l'interroger loin des regards indiscrets. Par crainte d'un piège, Link
préféra désarmer l'ombre, qui se laissa faire. Link commença ensuite à
l'interroger :
"Qui es-tu ?
- Moi ? Mais je suis toi ! Ou plutôt ton ombre... Mais normalement, nous ne devrions faire qu'un...
Sa voix était sensiblement la même que Link, mais légèrement plus grave.
- Et quel est ton nom ?
- Comme je viens de te le dire, nous ne sommes qu'un... Je m'appelle
donc Link. Mais il me semble que les vôtres rajoutent le préfixe "Dark"
devant les noms pour qualifier les ombres... Techniquement, je
m'appelle donc Darklink...
- Tu peux m'expliquer ce qu'il s'est passé ? Pourquoi les ombres ont voulu détruire ce village ?
- Ils étaient contrôlés, de toute évidence...
- Contrôlés ?
- Pourquoi croyez-vous que nous sommes sortis de notre monde ? Nous
avons été contrôlés pour détruire ce village. Les yeux rouges des
autres en sont la preuve... Je ne sais comment nous avons atterri ici,
mais à mon avis, celui qui a pris possession de nous voulait que ce
village soit rayé de la carte...
- Et par qui avez-vous été contrôlés ?
- Je pense qui si nous l'avions su, rien ne se serait produit...
- Et pourquoi n'as-tu pas été contrôlé toi aussi ?
- Tu t'en plains ? Je te rappelle que sans moi tu ne serais plus là !
- N'essaye pas de détourner la question.
- En fait... je ne sais pas... Peut-être que celui qui nous a contrôlés
ne m'avait pas remarqué et m'a amené ici sans faire exprès mais bon, je
n'y crois pas trop...
- Tu as dit tout à l'heure qu'il existait un monde où vivaient les ombres ?
- Que croyais-tu ? Que nous restions à vos pieds ? Non... nous avons
une vie propre, nous avons un lieu de vie, et donc un monde. Notre
monde se nomme Umbrae. C'est un monde sombre où nous vivons... C'est un
peu comme si, à Hyrule, nous vivions la nuit et dormions le jour.
Là-bas, ce sont vous qui êtes nos reflets. Mais le destin d'une ombre
et de son reflet est lié : si l'un des deux meurt, l'autre trépasse
inexorablement.
- Mais les ombres ne meurent donc que lorsque leur... "reflet" meurt ?
- Oui... mais le contraire est aussi probable.
- Mais... c'est déjà arrivé ? Je n'ai aucun souvenir de gens morts soudainement sans blessures apparentes...
- Cela arrive souvent, mais dans votre monde, ces morts étranges sont appelées "infarctus" ou "arrêt cardiaque".
- Ton histoire n'est pas logique... Ces ombres, tout à l'heure... nous
les avons tuées et elles sont retournées dans leur monde sans tuer les
Kokiris !
- Je dois admettre que c'est quelque chose qui m'échappe... Le fait que le reflet survive est normalement impossible.
Link n'en revenait pas... Les scientifiques hyliens cherchaient encore
les causes d'un infarctus... Alors que c'était juste la conséquence de
la mort de leur ombre !
- Et maintenant ?
- Quoi maintenant ?
- Qu'est-ce que tu vas faire ?
- Je vais essayer de rentrer chez moi pour découvrir le fin mot de l'histoire... Au revoir Link.
Il prit son épée, se tourna vers la sortie et poussa la porte en regardant Link.
Il ne vit pas la lance qui lui transperça le ventre.


Chapitre 3 : Vision
Le vide. Il ne voyait que du vide. Pas du noir, non. Le noir, il y
était habitué. Mais du vide. Il ne savait pas ce qui s'était passé.
Mais cela lui faisait mal. Très mal. Il arrivait à entendre des voix
près de lui. "Guérir une ombre ? Pourquoi faire cela ?"... "plutôt l'achever !" ... "confiance"... "je ne sais"... "d'accord". Soudain, il sentit une énergie bienfaisante l'envahir. La douleur disparaissait.
- Comment te sens-tu ?
Cette phrase se répétait inlassablement dans sa tête, comme un écho infini...
- Ça va... j'ai eu pire... Qu'est-ce qui s'est passé ? Qui sont ces gens ?
Un petit groupe de personnes se tenait en effet derrière Link.
- Ce sont les sages d'Hyrule. Ils t'ont guéri.
- Ah... eh bien... merci.
Un sage se pencha vers Link et lui murmura :
- Link, j'espère que tu sais ce que tu fais...
Sur ces mots, les sages sortirent de la cabane. Darklink était encore sous le choc :
- Que s'est-il passé ?
- Apparemment, un Kokiri t'a pris pour un ennemi. Mais personne n'a vu qui c'était.
- Et alors ?
Link désigna la lance encore ensanglantée sur le sol de la cabane.
- Ah... d'accord. Bon, comme je te le disais, je dois partir.
- Tu ne peux pas sortir. Je te rappelle que depuis quelques heures, les ombres sont les premiers ennemis d'Hyrule.
- Je n'ai pas d'autres solutions...
- Si tu veux... tu peux rester ici le temps de trouver un moyen de rentrer chez toi...
- Tu... tu voudrais bien que je reste ?
- Bien sûr mais...
- Je sais. Pas d'arme, pas de mouvement agressif, et tu seras informé
lorsque j'irai quelque part. Ne t'inquiète pas. Sur Umbrae, nous disons
qu'il ne faut jamais mordre la main qui nous nourrit.
- Comment as-tu su ce que je voulais dire ?
- Tu es mon reflet. Je peux lire dans tes pensées quand je veux.
- Et pourquoi moi je ne peux pas lire dans les tiennes ?
- Parce que tu n'as pas totalement confiance en moi. Et ne t'inquiète pas, je ne le ferai plus...
Link fut gêné. Darklink le vit et n'approfondit pas plus.
Les semaines passaient. Pour le remercier de son hospitalité, Darklink
aidait Link lorsque ce dernier avait besoin de lui. Les Kokiris
s'étaient peu à peu habitués à lui, mais le souvenir des ombres qui
mettaient le village à feu et à sang les avait beaucoup marqués. Le
Kokiri meurtrier n'avait pas été trouvé. Depuis l'attaque, Link ne
faisait plus de rêves étranges. Les sages avaient sûrement trouvé et
réparé la faille de la prison de Ganondorf. Ou peut-être avait-il eu
tort, tout simplement.
- Non, tu n'as pas eu tort. Tu leur as simplement raconté un rêve et c'est l'arbre qui en a tiré cette conclusion.
- Je croyais que l'on avait dit "ne pas lire dans mes pensées".
- Et on avait dit aussi que je resterais enfermé dans ta cabane parce
que les autres risquaient de m'attaquer... rassure-toi, je n'ai pas
repris d'armes. Elles sont toujours très bien cachées dans un endroit
inconnu de tous qu'est ton armoire...
L'ombre sourit. Link l'ignora, encore dans ses pensées.
- Mais si ce rêve n'était qu'un rêve parmi tant d'autres ?
- Bien sûr... Un rêve, toujours le même, qui dure sept jours entiers,
et quand tu t'aperçois que c'est de l'ombre de Ganondorf que tu rêvais,
le village est attaqué par une armée d'ombres. C'est vrai ! C'est une
coïncidence, ça saute aux yeux ! Franchement, tu y crois à ce que tu
dis ?
- Oui tu as raison... Bon, il commence à se faire tard... Il vaut mieux dormir.
- D'accord... Bonne nuit !
- Bonne nuit...
Le silence revint.
- Darklink ?
- Oui ?
- Merci...
- Tu aurais fait pareil pour moi... Et de toute façon j'ai quelques dettes envers toi.
Le ciel était rempli de nuages noirs. Il pleuvait. C'était
probablement très tôt. Link était debout devant la grille de la cour du
château d'Hyrule. Il brûlait. Dans la cour, Zelda courait. Elle était
poursuivie par des monstres qu'il n'arrivait pas à distinguer. Elle se
rapprochait de la grille. Les monstres, bien que très lents, la
rattrapaient. Elle était parvenue à la grille et elle passait la main à
travers les barreaux. Link la prit. Elle pleurait.
- Morts... Tous morts... Aide-moi.
- Ne t'inquiète pas, je vais te sortir de là.
Il essaya de prendre son épée, mais il se rendit compte qu'elle avait
disparu. Il n'avait qu'un fourreau derrière le dos. Puis les monstres
surgirent derrière Zelda. Des effrois étaient en train de la dévorer.
- Link ! Link !

- LINK !
Il se réveilla en sursaut. Il vit Darklink qui continuait de le secouer.
- Ça va ? On dirait que tu n'as pas rêvé de peluches et de gâteaux...
- C'est... c'est quelle heure ?
- Je ne sais pas... une heure... une heure et demie du matin tout au plus...
- Il fait quel temps dehors ?
Un éclair violent se fit entendre, suivi de bruits de gouttes qui tombent, ce qui lui donna la réponse.
- Zelda...

_________________
Spoiler:
 


Spoiler:
 


Le staff de pokemoniwa vous demande d'etre actif sur le forum^^.


Dernière édition par Dark-Arceus le Jeu 15 Juil - 22:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xx-LaTiOs-xX
Dresseur confirmé
Dresseur confirmé


Messages : 286
Points : 471
Réputation : 11
Date d'inscription : 06/07/2010
Age : 19
Localisation : Sur le forum en train de répondre dans ma boutique

Feuille de personnage
Code ami: 3738~6645~6579
Avertissements: 0

MessageSujet: Zelda:léludes Ombres   Jeu 8 Juil - 12:31

Il est vraiment bien ^^!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aligatueur Fan
Champion d'arène
Champion d'arène
avatar

Messages : 375
Points : 375
Réputation : 3
Date d'inscription : 18/06/2010
Age : 20
Localisation : Au mont argente en train de me demander si je dois utiliser une master balle pour Sulfura

Feuille de personnage
Code ami: 511367080925
Avertissements: 0

MessageSujet: Re: Zelda:Lélu des Ombres    Jeu 8 Juil - 12:52

T doue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark-Link
Admin
Admin
avatar

Messages : 186
Points : 372
Réputation : 10
Date d'inscription : 06/06/2010
Age : 19

Feuille de personnage
Code ami:
Avertissements: 0

MessageSujet: Re: Zelda:Lélu des Ombres    Mar 13 Juil - 14:59

A tout mes lecteur voila la suite


Chapitre 4 : L'allié
- Je reviens. Reste ici.
- Où tu vas ?
Sans donner de réponse, Link sortit en courant - en pensant bien à
prendre son épée - et prit la direction du château d'Hyrule. Il vit de
la fumée provenant de la place du marché et accéléra le pas. Cette
fumée venait du château d'Hyrule, il en était sûr. Et c'était le cas.
Et comme dans sa vision, la grille était fermée et il vit au loin trois
silhouettes. Sans les reconnaître, il savait que c'était Zelda et deux
effrois. Il essaya de détruire la grille à l'aide de son épée.
Impossible. Comment rentrer dans la cour ? Il voulut escalader les
lierres, comme il l'avait fait plusieurs années auparavant, mais il se
rendit compte qu'après qu'il se soit infiltré dans le château, les
gardes les avaient coupés de peur que ça se reproduise. Il ne pouvait
pas rentrer.
Zelda se rapprochait. Quel imbécile ! Il aurait pu prendre son arc pour
tirer à travers les barreaux... Il avait oublié que les visions ne
montrent pas un futur exact mais simplement une partie. L'oubli de son
épée dans le rêve aurait dû être interprété par un manque d'armement...
Zelda arrivait à son niveau.
- Tu as entendu mon appel ! Nous sommes sauvés !
- Zelda, vous devez ouvrir cette grille !
- Impossible ! Les monstres ont détruit le système d'ouverture.
Soudain un effroi surgit dans le dos de Zelda. Tout alla très vite.
Link entendit un bruit de chaînes et vit quelqu'un, qu'il n'arrivait
pas à distinguer dans la nuit, planter son épée dans la tête de
l'effroi agresseur. Ce dernier s'effondra lourdement sur le sol. Le
deuxième effroi, resté à l'écart, se mit à crier en voyant leur
adversaire. Un cri suraigu, long, qui inspirait toute la souffrance que
l'homme devenu effroi avait eue dans sa vie antérieure. Le mystérieux
allié s'arrêta. Il semblait réfléchir. Puis il chuta en avant, et se
retint avec les mains. Il était pris de convulsions. Il criait, comme
en accord avec l'effroi. Link et Zelda assistaient à cet étrange
phénomène. Link voulait intervenir mais cela lui était impossible.
- Zelda ! Prenez mon épée et allez le secourir ! L'effroi ne bouge pas tant qu'il crie, c'est votre chance !
Il passa son épée entre les barreaux, et la donna à Zelda.
- Mais... je ne sais pas m'en servir !
- Allez-y !
Bien que l'épée soit lourde, Zelda réussit à la prendre. Elle marchait
vers l'effroi, tremblant de tout son être. Comment Link faisait-il pour
utiliser un tel engin ? Elle arriva au niveau de son défenseur, mais ne
put reconnaître son visage à cause de l'obscurité. La nuit était
vraiment très noire ! Elle brandit l'épée et, arrivée près de son
ennemi, toujours en train de crier, lui donna un violent coup d'épée.
Il chancela, n'émit plus un son et heurta le sol, la tête la première.
Zelda lâcha l'épée et alla voir le blessé. Il était allongé, immobile.
On entendait sa respiration saccadée et son coeur, battant à tout
rompre. Il semblait en transe, ou tout simplement endormi. Elle
s'approcha pour le reconnaître, mais il ouvrit les yeux, roula sur le
côté, se releva d'un bond et cria :
- Derrière vous !
Elle n'avait pas eu le temps de réagir. Elle n'avait pas donné un coup
assez puissant à l'effroi, qui s'était relevé, et maintenant il la
serrait au point de l'étouffer. Elle vit ces bras maigres et froids
l'agripper, et sentait son haleine fétide. Il allait la mordre quand il
vit que l'inconnu s'était relevé. Tout en tenant la princesse, il
repoussa son cri aigu. Mais avant que cela ne l'affaiblisse totalement,
l'étranger plongea sur le monstre et lui enfonça son épée dans le
ventre avant de la ressortir en découpant toute la partie droite de sa
taille. Le monstre mort, Zelda voulut s'approcher de celui qui l'avait
sauvée, mais il s'enfuit grâce à un grappin. Link n'en revenait pas.
C'était donc si simple ? Utiliser un grappin ? Pourquoi n'y avait-il
donc pas pensé plus tôt ! Sa réflexion fut coupée par la voix de Zelda.
- As-tu vu qui c'était ?
- Non...
- Dommage... j'aurais voulu le remercier... et merci d'être venu si vite Link...
- Mais, à mon grand déshonneur, je n'ai rien pu faire...
Sur ces mots, Link décida de rentrer chez lui, où il avait quelques questions à poser à une certaine ombre...


Chapitre 5 : Ceux qui montrent la peur
- Je n'ai rien fait ! Ce n'est pas moi !
- Allez, avoue ! De toute façon ce n'est pas grave... Heureusement que tu étais là. Sympa l'idée du grappin !
- Tu n'as aucune preuve que je sois sorti cette nuit !
- Quand je suis sorti, tu as lu dans mes pensées, puis tu as pris le
grappin en sachant que la grille était fermée, et grâce à l'obscurité,
tu as pu me suivre. Puis tu as sauvé Zelda.
- Et qu'est-ce qui te fait dire que c'est moi ?
- Je le lis dans ta tête...
- Quoi ? Tu me fais alors... confiance ?
- On peut dire ça comme ça... Tu peux oublier les règles stupides...
que de toute façon tu n'as pas vraiment suivies... Mais quelque chose
me trouble. Pourquoi les effrois t'ont juste crié dessus ? Et pourquoi
tu semblais si abattu ?
- Les quoi ?
- Les monstres qui étaient au château.
- Ah... chez nous nous les appelons "Ceux qui montrent la peur". J'ai
d'ailleurs été étonné qu'il vous dévore. Il change donc sa manière
d'attaquer selon son ennemi.
- Tu t'éloignes du sujet...
- En fait, Ceux qui montrent la peur sont des monstres issus de votre
monde qui sont arrivés dans le nôtre. Nous ne savons pas pourquoi ni
comment ils sont arrivés là. Au début ils nous amusaient : ils se
précipitaient vers nous mais ne faisaient rien de plus. Apparemment ils
n'aiment pas manger de l'ombre... Mais un jour, au lieu de foncer sur
nous, un des monstres a crié. Un cri puissant, suraigu. En entendant ce
cri, les ombres - et apparemment uniquement les ombres - voient leurs
pires peurs devant leurs yeux. Ils ne voient plus la réalité mais
uniquement leurs phobies. Pour faire simple, Ceux qui montrent la peur
matérialisent nos plus grandes peurs, un peu comme un cauchemar
constant. Et vivre sa vie dans un monde constitué uniquement de ses
pires peurs peut avoir des conséquences irréversibles sur tout le
monde. Même sur les ombres.
- Et cela aussi a des répercussions sur notre monde ?
- Oui. Normalement, Ceux qui montrent la peur gardent leurs victimes
jusqu'à ce qu'elles meurent. Elles sont conscientes, leur corps est là
mais leur esprit est ailleurs.
- Les autistes... Le reflet des ombres subissant le cri de l'effroi est autiste !
- Oui. Cela dit, parfois nous réussissons à récupérer des corps en se
bouchant des oreilles et à les délivrer. Mais ils vivent dans la
crainte et voient du danger partout...
- La paranoïa ?
- Exact.
- Alors toutes les maladies psychologiques de notre monde sont apparues à cause des ombres ?
- En effet. Mais avant que tu en tires des conclusions trop hâtives
pour être vraies, je voudrais souligner deux points importants : le
premier est que notre peuple souffre également de ces effets. Le second
est que votre peuple est aussi responsable de plusieurs maux chez nous.
Tout cela marche dans les deux sens. Mais les personnes atteintes sont
une minorité de la population.
- Donc, pour en revenir aux effrois dans la cour du château, ils t'ont juste fait revivre tes pires craintes ?
- Oui.
- Et qu'est-ce que tu as vu ?
- Quelque chose de très personnel... que tu ne sauras pas. Et n'insiste
pas, car tu sais que je suis aussi borné que toi. Et n'essaye pas non
plus de lire mon esprit car je sais comment bloquer ta lecture...
Link se sentit rougir. C'était exactement ce qu'il était en train de faire.
- De toute façon ça ne peut être que la même peur que moi !
- Oui, mais tu sais ce qui te fait peur seulement une fois que tu l'as vécu.
- Et ça veut dire ?
- Ça veut dire que tu ne sauras absolument rien.
- Bon d'accord. Mais j'ai une dernière question. Les gibdos, tu connais
? Ce sont des effrois entourés de bandelettes... A la manière de
momies... Chez nous, ils peuvent nous paralyser d'un cri, pour mieux
nous dévorer. Ils existent chez vous ?
- Oui. Ils sont encore plus redoutables que Ceux qui montrent la peur.
J'ai des frissons rien qu'en parlant d'eux. En fait nous les appelons :
"Ceux qui montrent la mort". Nous avons longtemps cru que leur cri
tuait, tout simplement, car les ombres mourraient quelques secondes
après avoir entendu son cri. Mais quelqu'un a survécu et a témoigné,
avant de sombrer dans une folie profonde. En fait, Ceux qui montrent la
mort font la même chose que Ceux qui montrent la peur, mais la peur a
une telle intensité qu'elle nous terrasse en quelques minutes.
- Impressionnant. Je savais pas que ces monstres avaient d'autres pouvoirs qu'immobiliser pour mieux se sustenter...
- Ben voilà... Bon, sans vouloir te froisser, le jour se lève et j'ai quelques heures de sommeil à rattraper.
- Oui, dors bien, tu l'as mérité.
Link sortit alors de la cabane pour le laisser seul. Mais dès qu'il fut
loin, Darklink sortit une sorte de sphère argentée, qui brilla à son
contact. Une voix s'éleva alors de l'objet :
- Où en es-tu, Elu ?
- Il a enfin confiance en moi, Maître.
- Parfait. Nous allons pouvoir passer à la deuxième étape de notre plan. Tu sais ce que tu dois faire ?
- Oui Maître.
- Utilise tous les moyens nécessaires pour accomplir ta mission. Mais
ne le tue pas. Nous n'avons pas encore réussi à vous délier.
- Bien Maître.
Sur ces mots, la sphère s'éteignit et Darklink s'endormit, l'air satisfait.

_________________
Spoiler:
 


Spoiler:
 


Le staff de pokemoniwa vous demande d'etre actif sur le forum^^.


Dernière édition par Dark-Arceus le Jeu 15 Juil - 22:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zoruark
Dresseur débutant
Dresseur débutant
avatar

Messages : 37
Points : 85
Réputation : 0
Date d'inscription : 02/07/2010
Localisation : quelle que part

Feuille de personnage
Code ami:
Avertissements: 0

MessageSujet: Re: Zelda:Lélu des Ombres    Mer 14 Juil - 21:45

trop cool What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
suicune légendaire
Maitre de la ligue
Maitre de la ligue
avatar

Messages : 484
Points : 627
Réputation : 1
Date d'inscription : 08/07/2010
Age : 22

Feuille de personnage
Code ami:
Avertissements: 1

MessageSujet: Re: Zelda:Lélu des Ombres    Mer 14 Juil - 22:35

serait il possible possible d'avoir un résumé car je suis dsl mé listoire est un peu long pour moi Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark-Link
Admin
Admin
avatar

Messages : 186
Points : 372
Réputation : 10
Date d'inscription : 06/06/2010
Age : 19

Feuille de personnage
Code ami:
Avertissements: 0

MessageSujet: Re: Zelda:Lélu des Ombres    Mer 14 Juil - 22:54

j'ai la flem de faire un résumer si pour toi l'histoire est trop longue tu na que deux choix
1:soit tu la li
2:soit tu la li pas

donc a toi de choisir

_________________
Spoiler:
 


Spoiler:
 


Le staff de pokemoniwa vous demande d'etre actif sur le forum^^.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
suicune légendaire
Maitre de la ligue
Maitre de la ligue
avatar

Messages : 484
Points : 627
Réputation : 1
Date d'inscription : 08/07/2010
Age : 22

Feuille de personnage
Code ami:
Avertissements: 1

MessageSujet: Re: Zelda:Lélu des Ombres    Mer 14 Juil - 23:19

mais peut etre qu'un de tes lecteur pourra me faire un résumé si toi tu a la flemme s'il vous plait ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr_patator
Maitre de la ligue
Maitre de la ligue
avatar

Messages : 534
Points : 627
Réputation : -12
Date d'inscription : 11/07/2010

MessageSujet: Re: Zelda:Lélu des Ombres    Jeu 15 Juil - 0:14

Dark-Arceus Cette fic t'appartient vraiment ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark-Link
Admin
Admin
avatar

Messages : 186
Points : 372
Réputation : 10
Date d'inscription : 06/06/2010
Age : 19

Feuille de personnage
Code ami:
Avertissements: 0

MessageSujet: Re: Zelda:Lélu des Ombres    Jeu 15 Juil - 0:23

oui pourquoi tu me pose cette question

_________________
Spoiler:
 


Spoiler:
 


Le staff de pokemoniwa vous demande d'etre actif sur le forum^^.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr_patator
Maitre de la ligue
Maitre de la ligue
avatar

Messages : 534
Points : 627
Réputation : -12
Date d'inscription : 11/07/2010

MessageSujet: Re: Zelda:Lélu des Ombres    Jeu 15 Juil - 10:25

Non car sur tes chapitres il y a une flèche ...

J'ai cliquer et j'ai vu qui y avait un pseudo autre que dark arceus ... Metalfox ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark-Link
Admin
Admin
avatar

Messages : 186
Points : 372
Réputation : 10
Date d'inscription : 06/06/2010
Age : 19

Feuille de personnage
Code ami:
Avertissements: 0

MessageSujet: Re: Zelda:Lélu des Ombres    Jeu 15 Juil - 11:35

-_-" je sais pas si tu sais une personne peut avoir plusieurs pseudo donc sur un autre site je m'appelle Metalfox

_________________
Spoiler:
 


Spoiler:
 


Le staff de pokemoniwa vous demande d'etre actif sur le forum^^.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr_patator
Maitre de la ligue
Maitre de la ligue
avatar

Messages : 534
Points : 627
Réputation : -12
Date d'inscription : 11/07/2010

MessageSujet: Re: Zelda:Lélu des Ombres    Jeu 15 Juil - 11:51

Je suis au courant Girl No stress ...

Mais voila j'étais sur un forum ou il y avait un piqueur de fic ...

Généralement on garde souvent le même pseudo donc je disais juste sa comme sa ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
suicune légendaire
Maitre de la ligue
Maitre de la ligue
avatar

Messages : 484
Points : 627
Réputation : 1
Date d'inscription : 08/07/2010
Age : 22

Feuille de personnage
Code ami:
Avertissements: 1

MessageSujet: Re: Zelda:Lélu des Ombres    Jeu 15 Juil - 22:10

oui moi jai garder mon pseudo sur plusieur fofo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark-Link
Admin
Admin
avatar

Messages : 186
Points : 372
Réputation : 10
Date d'inscription : 06/06/2010
Age : 19

Feuille de personnage
Code ami:
Avertissements: 0

MessageSujet: Re: Zelda:Lélu des Ombres    Jeu 15 Juil - 22:30

tu veut dir anchentix xD oui bon je vais virai sinon je fait quelque chose de mal

_________________
Spoiler:
 


Spoiler:
 


Le staff de pokemoniwa vous demande d'etre actif sur le forum^^.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
suicune légendaire
Maitre de la ligue
Maitre de la ligue
avatar

Messages : 484
Points : 627
Réputation : 1
Date d'inscription : 08/07/2010
Age : 22

Feuille de personnage
Code ami:
Avertissements: 1

MessageSujet: Re: Zelda:Lélu des Ombres    Jeu 15 Juil - 22:33

ba non moi je te posait aucune question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Célosia
Champion d'arène
Champion d'arène
avatar

Messages : 340
Points : 433
Réputation : 13
Date d'inscription : 29/06/2010
Age : 20
Localisation : A Oliville, où je déjeune avec Jasmine

Feuille de personnage
Code ami:
Avertissements: 0

MessageSujet: Re: Zelda:Lélu des Ombres    Mer 21 Juil - 11:50

J'ai la flemme de la lire mais les quelques phrases qui on réussi à se frayer un chemin jusqu'a mon cerveau sont très bien écrites rabbit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr_patator
Maitre de la ligue
Maitre de la ligue
avatar

Messages : 534
Points : 627
Réputation : -12
Date d'inscription : 11/07/2010

MessageSujet: Re: Zelda:Lélu des Ombres    Mer 21 Juil - 14:20

Bon ben j'ai tout lus et je veux la suite Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aligatueur Fan
Champion d'arène
Champion d'arène
avatar

Messages : 375
Points : 375
Réputation : 3
Date d'inscription : 18/06/2010
Age : 20
Localisation : Au mont argente en train de me demander si je dois utiliser une master balle pour Sulfura

Feuille de personnage
Code ami: 511367080925
Avertissements: 0

MessageSujet: Re: Zelda:Lélu des Ombres    Mer 21 Juil - 15:35

On est 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
suicune légendaire
Maitre de la ligue
Maitre de la ligue
avatar

Messages : 484
Points : 627
Réputation : 1
Date d'inscription : 08/07/2010
Age : 22

Feuille de personnage
Code ami:
Avertissements: 1

MessageSujet: Re: Zelda:Lélu des Ombres    Mer 21 Juil - 22:23

moi je sui dans le meme cas que celeosia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aligatueur Fan
Champion d'arène
Champion d'arène
avatar

Messages : 375
Points : 375
Réputation : 3
Date d'inscription : 18/06/2010
Age : 20
Localisation : Au mont argente en train de me demander si je dois utiliser une master balle pour Sulfura

Feuille de personnage
Code ami: 511367080925
Avertissements: 0

MessageSujet: Re: Zelda:Lélu des Ombres    Jeu 22 Juil - 0:32

Moi j ai lu les premiere ligne et j ai continue impossible de s arreter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leviacrok
Dresseur
Dresseur
avatar

Messages : 132
Points : 262
Réputation : 0
Date d'inscription : 07/06/2010
Age : 20
Localisation : Dans la tour de combat de sinnho et de johto en train de gagner des chinois.

Feuille de personnage
Code ami:
Avertissements: 0

MessageSujet: Re: Zelda:Lélu des Ombres    Jeu 22 Juil - 22:36

Je ne pourrais pas et tout se qui me connaisse savent pourquoi je ne peut pas lire car j'ai la flemme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Zelda:Lélu des Ombres    

Revenir en haut Aller en bas
 
Zelda:Lélu des Ombres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Robillard, Anne] Les Chevaliers D'Emeraude - Tome 3: Piège au Royaume des Ombres
» (Collection) Ombres errantes
» Ombres
» Robert Michel - Hors-Destin - L'Agent des Ombres tome 4
» M-113 Zelda II APC

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
pokemoniwa :: Espace communautaire :: Fanarts et fanfics. :: Fanfics-
Sauter vers: